Vive les langues mortes

Une page des Institutiones ac meditationes in graecam linguam (1re éd. 1533) de l’helléniste et hébraïste Nicolas Clenard (Nicolaus Clenardus, 1495-1542), [Genève], Jérémie Des Planches, 1580 © Bibliothèque de Genève / E-Rara (Cote : Hb 86).

Les humanistes du XVIe siècle encouragent l’enseignement du grec et se soucient peu d’une pression sociale hostile – hier comme aujourd’hui – à ce qui n’est pas directement utile. Ils invoquent ce beau précepte d’Aristote dans La Politique :

Chercher partout l’utile ne convient pas à des âmes vraiment grandes et à des hommes vraiment libres.

Continuer la lecture