L’art de parler aux yeux des enfants selon Comenius

Déçu par la didactique du latin que proposaient les écoles de son temps, Jan Amos Komensky (1592-1670), un Frère morave vivant à l’exil, développe sa propre méthode qui fait l’économie de longues explications de la part du maître. En 1658, il publie à Nuremberg Orbis sensualium pictus, le premier manuel de langue illustré.

Comenius, Orbis sensualium pictus, Nuremberg, Michel Endter, 1558 © BnF/Gallica

Continuer la lecture

Comment un maître d’école faisait sa publicité en 1516

Le Kunstmuseum de Bâle possède une pièce peu commune.

Il s’agit d’une enseigne réalisée par Ambrosius Holbein peut-être pour le pédagogue et philologue classique Myconius (Oswald Geisshüsler/Molitor). Continuer la lecture

L’enfant peut-il ingurgiter l’hérésie avec l’alphabet ?

Luther enfant (Portrait de Luther et seize petits sujets relatifs à la vie du réformateur, estampe de J. B. Paravicinus, XVIe siècle, BnF)

Pour soustraire leurs enfants à l’enseignement catholique, les Protestants organisaient des petites écoles dans des endroits écartés de la ville. Plusieurs arrêts du Parlement, entre autres, celui du 6 août 1552, interdisaient de tenir « les écoles secrettes et buissonnières » sans l’autorisation du chantre de l’Église de Paris. Continuer la lecture