Souvenirs d’enfance

Marguerite de Valois compare la petite enfance aux terres inconnues et sauvages. Pense-t-elle aux singularités du Nouveau Monde que découvrent les géographes de son temps tel André Thevet, le cosmographe des derniers Valois? Selon la reine Margot, l’enfant en bas âge est plus proche d’un petit animal singulier ou d’une plante exotique qui pousse que d’un homme et ses actions ne sont pas dignes d’attention particulière :

A. Thevet, Les singularités de la France antartique, Paris, M. de la Porte, 1558, p. 67 © Gallica

« Partant, comme les géographes nous décrivant la terre, quand ils sont arrivés au dernier terme de leur connaissance, disent au-delà, ce ne sont que déserts sablonneux, terres inhabitées, et mers non naviguées, de même je dirai n’y avoir au-delà que le vague d’une première enfance, où nous vivons plutôt guidés par la Nature, à la façon des plantes et des animaux, que comme hommes régis et gouvernés par la Raison. »

Or, les jeux d’enfants, tout frivoles et inconscients qu’ils soient, peuvent-ils présager l’avenir ? L’un des premiers souvenirs de la reine Margot est une conversation avec son père, le roi Henri II, peu avant sa mort tragique en 1559. Lequel de deux petits garçons jouant devant eux, demande le père, choisirais-tu comme « serviteur » (chevalier servant) ? A son étonnement, la princesse choisit un garçon moins charmant et noble, car « il était plus sage, et que l’autre ne peut durer en sa patience qu’il ne fasse toujours mal à quelqu’un, et veut toujours être le maître.« 

Le petit prince de Joinville, ce garçon beau mais autoritaire qui déplut à la princesse de quatre ans, n’est autre que le futur duc de Guise. Il s’opposerait un jour au frère de Margot, le roi Henri III, dans un conflit sanglant…

« La Fronde » in Claudine Bouzonnet-Stella, Jacques Stella, Les jeux et plaisirs de l’enfance © Bibliothèque municipale de Lyon

Source: Marguerite de Valois, Mémoires et discours, éd. Elianne Viennot, Saint-Etiennes, PSE, 2004, p. 47-49.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.